Get Adobe Flash player

Steff Nevers

steff nevers05

Steff Nevers naît en 1975 dans la petite ville norvégienne de Drammen, et grandit dans la ville aussi inconnue de Modum. Ce déménagement lui est profitable parce que c’est ici qu’il entre en contact avec la musique. Très jeune, il est convaincu qu’il va devenir musicien. Au lieu d’un violoniste classique – son objectif de départ – Steff Nevers devient un guitariste exceptionnel, sa spécialité : le « finger picking ». Très vite ce virtuose devient un guitariste de studio très prisé dans toute la Norvège.

En 2007, Steff décide de s’impliquer dans sa propre musique et de réaliser son propre rêve. Il enregistre un album à Nashville avec les grands de la scène. Avec l’aide du Nashville A-Team, le batteur Eddie Bayers, le guitariste Brent Mason, le guitariste Paul Franklin, le Norvégien réussit à faire un album très acclamé, fortement lié aux racines de la musique country. Outre d’excellentes critiques pour ce premier disque, l’année 2008 lui apporte un contrat d’enregistrement avec chez AGR/Universal.

Son premier album « Closest to my heart » produit par un label majeur répond aux attentes. Comme il sied à un digne militant de la musique country, le nouveau venu européen présente 13 titres remarquablement authentiques. Dans ses chansons, de la bonne humeur, «One beer a day», «Party at the farm», mais aussi le son des années 90 dans «Redneck Rehab», «Keep It Up», mais encore de superbes ballades harmoniques comme dans «Stay for a while» et des chansons jam-emballé avec des sentiments nostalgiques comme «Let It Rain». Steff Nevers interprète tous ces titres tous très différents et pourtant parfaitement compatibles, sans effort et de manière convaincante avec une voix chaude et profonde.

Steff vient de sortir son deuxième album «Ain’t no bad life», tout aussi exceptionnel que le premier…

 

Les photos sont de Domique Andrée

www.fotozic.com