Get Adobe Flash player

Le BELEM à Nice


 

 

Construit par les chantiers Dubigeon à Chantenay sur Loire, il est mis à l’eau le 10 juin 1896. Le trois-mâts barque Belem était à l’origine un navire marchand : il réalisa à ce titre 33 campagnes au commerce de 1896 à 1913. Il était recouvert à l’époque d’un seul pont principal doté de claires-voies donnant accès à une cale de 1500 m3 dans laquelle pouvaient être entreposées jusqu’à 650 tonnes de denrées et marchandises diverses, essentiellement du cacao d’Amazonie puis du rhum et du sucre des Antilles. La cuisine était la seule structure apparente sur le pont.
Racheté en 1914 par le Duc de Westminster, il fut alors transformé en yacht de plaisance et doté de moteurs. Il prit à cette époque l’apparence qui est pour l’essentiel celle qu’il a conservée jusqu’à nos jours, notamment avec les balustrades très caractéristiques qui ornent la dunette à l’arrière du navire.
giorgio-cini-marseille-1Le Giorgio Cini au vieux port de Marseille (circa 1955-1960).
giorgo_cini_01En septembre 1921, après moins de quatre années de navigation aux couleurs du duc de Westminster, le Belem est vendu au brasseur irlandais Ernest Guinness.Le bateau est rebaptisé Fantôme II.Le bateau rentre au chantier irlandais Harland & Wolf pour transformation [à confirmer]. Ce chantier de Belfast est connu pour avoir construit, entre 1909 et 1911, les deux paquebots de la White Star, l’Olympic et son sister-ship le Titanic.Différents travaux sont effectués :

  • le gaillard est allongé,
  • les aménagements intérieurs sont remaniés et la décoration refaite, un bar est créé, un grand piano droit installé…
salon-dunette
piano
Salon-bureau (sans doute l’actuel salon du capitaine, sous la dunette, sur tribord).

 

 

 

En 1937, le Fantôme II est à Montréal, aux fêtes du couronnement de George VI.

En 1939, Ernest Guinness décède.

Classé Monument Historique depuis 1984, le Belem est un navire unique : il est le dernier grand voilier de commerce français du 19ème siècle, et l’un des plus anciens navires encore naviguant au monde. Vous trouverez les photos du BELEM sur le site Pêches et Traditions